Il arrive un temps où on se demande ce qu'on peut attendre encore de la vie quand elle nous a tant donné comme l'Amour, les enfants, la santé, le travail, le confort... On passe un cap, on se rend compte que les années passent. J'ai porté mon attention sur mon corps en lui consacrant 4 à 5 séances de gym hebdomadaire et en soignant mon alimentation. Mais que faisais-je pour développer ma capacité au bonheur ? Certes j'aime me distraire en pratiquant les loisirs que j'évoque ici, en allant au cinéma, en partageant de riches moments avec mes amis. Mais je voulais savoir si je pouvais encore m'améliorer, me perfectionner pour devenir une femme encore plus sereine, heureuse et sage ! Je veux par exemple éradiquer la colère qui peut parfois m'emporter. Je souhaite être un bon guide pour mes enfants afin qu'ils soient les plus heureux et épanouis possible et qu'ils ne perdent pas une miette de leur temps passé sur cette Terre où je les ai mis au monde. Grâce à la lecture de ces livres, j'ai compris que mes souhaits sont réalisables. Nous avons tous la capacité de changer, de transformer nos défauts en qualités. Notre cerveau est bien plus malléable qu'on l'imagine. Cela demande du temps, une attention particulière, certes. Mais nous passons beaucoup de temps pour des choses beaucoup plus superficielles et bien moins intéressantes, n'est-ce pas ?

La pratique bouddhiste (bouddisme = science de l'esprit) de la méditation est une tradition millénaire dont les bienfaits sont désormais reconnus par les scientifiques.

Je suis émerveillée de constater que les moines bouddhistes et les scientifiques occidentaux travaillent ensemble dans l'intérêt de tous. Non pas juste pour soulager la souffrance, comme le fait la psychologie, ce qui serait déjà pas si mal, mais pour nous rendre plus heureux et donc en meilleure santé.

Nous vivons en occident où nos besoins sont comblés et pourtant notre société souffre et n'est pas plus heureuse que celles qui n'ont rien. On se doutait que le bonheur n'est pas dans le matériel. Mais a-t-on appris à être heureux sans courir les magasins et en se contentant de peu ? Certainement pas chez nous où le consommateur est roi ! Je trouve formidable qu'on puisse bénéficier de l'expérience des bouddhistes qui partagent leurs connaissances à ce sujet. Vive la mondialisation !

Alors en méditant,  je porte mon attention sur le fonctionnement de mon esprit. Je débute, j'ai encore tout à apprendre et expérimenter. Mais j'aime me lancer de nouveaux défis ! Vaste programme, n'est-ce pas ?

Ces lectures, empreintes de philosophie, de psychologie, de sciences et cumulant des petites histoires pour nous expliquer au mieux certains concepts, m'ont bouleversé, et auront peut-être donné une nouvelle orientation à ma vie.   

 

51HGC8S6ZTL__SL500_AA300_

Plaidoyer pour le bonheur - Matthieu Ricard

Nous aspirons tous au bonheur, mais comment le trouver, le retenir et même le définir ? A cette question philosophique par excellence, traitée entre pessimisme et raillerie par la pensée occidentale, Matthieu Ricard apporte la réponse du bouddhisme : une réponse exigeante mais apaisante, optimiste et accessible à tous.
Cesser de chercher à tout prix le bonheur à l'extérieur de nous, apprendre à regarder en nous-même mais à nous regarder un peu moins nous-même, nous familiariser avec une approche à la fois plus méditative et plus altruiste du monde... Riche de sa double culture, de son expérience de moine, de sa fréquentation des plus grands sages, de sa connaissance des textes sacrés aussi bien que de la souffrance des hommes, l'ambassadeur le plus populaire et le plus reconnu du bouddhisme en France nous propose une réflexion passionnante sur le chemin du bonheur authentique et les moyens de l'atteindre.

 

 51zroWDd4OL__SL500_AA300_

Le bonheur de la méditation - Yongey Mingyour Rinpotché

Dans cet ouvrage, unique en son genre, Yongey Mingyour Rinpotché, un grand maître tibétain, révèle les bienfaits réels de la méditation, en établissant un pont entre les enseignements du bouddhisme et les découvertes les plus récentes de la science, et plus particulièrement des neurosciences.
L’auteur expose l’essence de cette tradition millénaire de façon entièrement nouvelle et adaptée aux particularités de notre culture moderne. Grâce à de nombreux exemples, il nous dévoile que de simples exercices quotidiens de méditation (au bureau, dans le métro ou même dans la rue !), consistant à laisser aller et venir nos pensées sans y attacher d’importance mais sans les rejeter non plus, peuvent changer notre vision du monde et répondre à nos préoccupations essentielles.