Mon témoignage sur l'école telle que je la conçois aujourd'hui. Vous pouvez témoigner à votre tour : http://reussitedetous.lecese.fr/

Je rêve d’une école qui ne ressemblerait plus à une usine

Oui, la réussite est possible pour tous !

Tous les enfants en sont capables à condition de connaître avec précision les besoins de l’enfant et de se rendre disponible pour l’observer et le guider. J’ai choisi de mettre en pratique une pédagogie sensorielle individualisée, la pédagogie Montessori.

Je me suis formée et j’ai investi dans du matériel pédagogique, sans aucun soutien financier, avec une seule volonté :  celle de travailler en accord avec mes convictions profondes.

Je refuse le fatalisme et je n’attends plus grand chose de notre système ! Seulement  que l’on me fasse confiance et qu’on cesse enfin de nous infantiliser en nous notant ou en nous demandant de remplir des classeurs de fiches de préparation par exemple pour justifier de notre travail. La pédagogie Montessori répond au plus juste aux besoins de l’enfant avec une bienveillance et un respect de l’enfant indispensable pour qu’il puisse développer tout son potentiel.

Chaque jour, je suis émerveillée par les capacités des enfants auxquels j’ai donné ma confiance. Je suis une spectatrice privilégiée de leur épanouissement. Cette voie me satisfait pleinement. Je rêve d’une école qui ne ressemblerait plus à une usine, avec des groupes d’âges pour favoriser la coopération (3-6 ans, 6-9 ans et 9-12 ans…), avec des enseignants recrutés pour leurs qualités humaines et formés à la communication non violente. Une école à taille humaine, qui serait leur deuxième maison, dans laquelle ils auraient la liberté d’apprendre ce qui les intéresse, sans pression négative, sans jugement et surtout avec le soutien de l’adulte bienveillant. C’est une toute autre vision de l’enfant et de notre travail, un changement radical qui ne peut fonctionner que si l’enseignant est motivé. Aujourd’hui nous sommes de plus en plus nombreux et nombreuses à suivre ce chemin. Si seulement en France on pouvait nous garantir la liberté d’enseigner ainsi et avoir la possibilité de créer des écoles Montessori publiques, donc accessibles à tous, quelle avancée cela serait !